|  English Recherche avancée | Taille du texte: + - R 

À propos de l'Autorité Registre Salle de presse Carrières à l'Autorité Nous joindre
Flux RSS Suivez l'autorité sur Twitter Suivez l'autorité sur Facebook Suivez l'Autorité sur LinkedIn
Suivez-nous
  •  |  Imprimer

Options binaires – Prudence à l’égard des sollicitations de Banc de Binary

Le jeudi 08 août 2013

Montréal – L’Autorité des marchés financiers met en garde les investisseurs à l’égard de Banc de Binary, dont le siège social est situé à Chypre. Cette entreprise propose une plateforme transactionnelle d’investissement sur le Web dans le domaine des options binaires.

Banc de Binary n'est pas inscrit auprès de l'Autorité et ne bénéficie d’aucune dispense lui permettant de solliciter des investisseurs au Québec. À l’heure actuelle, l’Autorité a traité au moins une plainte de la part d’un investisseur québécois qui aurait transigé par le biais de la plateforme transactionnelle de Banc de Binary et qui n’a pas été en mesure de récupérer le montant investi. Mentionnons toutefois que Banc de Binary ne semble faire aucune mention, sollicitation ou publicité directement destinées aux investisseurs québécois.

Afin d’inciter les internautes à ouvrir un compte, Banc de Binary offrirait un programme de bonification qui prévoit un boni de 50 % de la valeur du montant déposé par le client à l’ouverture de son compte. Cependant, le contrat prévoit que sur acceptation de ce boni, le client ne pourra retirer son investissement que lorsque la valeur totale de ses transactions atteindra 20 fois la valeur à l’ouverture.

Soulignons que la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario a inscrit Banc de Binary à sa liste noire à l’intention des investisseurs en octobre 2012 et que la Commodity Futures Trading Commission des États-Unis a intenté une poursuite civile à l’égard de cette société en juin 2013 à qui elle reproche d’avoir violé la législation américaine en sollicitant et en agissant à titre de courtier en dérivés auprès des citoyens américains, et ce, sans être inscrit auprès des autorités compétentes.

Les options binaires – « Tout ou rien »

En finance, une option binaire est un type d'option où l’investisseur fait face à deux issues à l’échéance de son investissement, soit il gagne une somme déterminée à l’avance (souvent appelée prime) ou il perd sa mise, c’est « tout ou rien ». Les options binaires touchent souvent le marché des devises.

À titre d’exemple, un premier négociateur pourrait anticiper que le dollar canadien clôturera à un niveau supérieur au dollar américain. Il achèterait alors une option binaire à la hausse (ou call) afin de profiter de cette éventualité pour une somme de 100 $. À l'inverse, un second négociateur pourrait anticiper que le cours clôturera à niveau inférieur. Il achèterait alors une option binaire à la baisse (ou put) pour une somme de 100 $. À l’échéance, si le cours du dollar canadien termine à la hausse, le premier négociateur ayant anticipé un cours haussier récupère le montant investi, 100 $, plus la somme déterminée à l’avance (par exemple une prime de 80 %, soit 80 $), il aurait donc un crédit de 180 $ dans son compte. Quant au négociateur qui avait anticipé un cours baissier il perd la totalité de son investissement.

L’Autorité souhaite mettre en garde les investisseurs québécois face aux approches frauduleuses mettant en scène des options binaires et leurs plateformes transactionnelles. Ces approches peuvent notamment avoir des conséquences telles que bloquer l’accès à leur compte à certains clients, refuser de rembourser un client, le vol d'identité et la manipulation de logiciel pour générer des transactions perdantes.

Éviter d’être victime

Rappelons que le marché des devises est complexe et volatil. Il s’adresse à des investisseurs qui ont les connaissances, le temps et les ressources nécessaires pour suivre son évolution. Les investisseurs qui n’ont pas suffisamment de connaissances et de temps à y consacrer risquent d’y perdre beaucoup d’argent.

Sur Internet ou en personne, offrir des investissements est une activité réglementée. La personne ou la compagnie qui vous offre d’investir doit être inscrite auprès de l’Autorité. Afin d’éviter d’être une victime de ce type d’approche, assurez-vous de vérifier que cette personne ou cette compagnie est bel et bien inscrite au registre des entreprises et individus autorisés à exercer.

Vous croyez avoir été la cible ou avoir détecté une approche qui vous semble illégale? N'hésitez pas à communiquer avec le Centre d'information. Cette information peut aider l'Autorité dans ses interventions visant à mieux protéger les investisseurs.

Consultez le site Web de l’Autorité pour d’autres conseils pour vous permettre d’éviter la fraude.

L'Autorité des marchés financiers est l’organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

– 30 -

Information :

Journalistes seulement : 
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337
Twitter : @lautorite

Haut de page